Nous joindre
Adresse

625 rue des rocailles, Bureau 200

Québec (Qc)

G2J1A9

Tel

(581) 999 2741

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

© 2023 by Net-Work. Proudly created with Wix.com

Please reload

Recent Posts

Entreprendre, passer à l'action pour créer son projet rêvé lorsqu'on est salarié, qu'on finit l'école, qu'on perd son emploi...

June 13, 2017

C’est le rêve de tous, être son propre patron! Cela ne sera pas suffisant comme motivation pour vous lancer dans votre projet d’entrepreneuriat. Il en faut un peu plus pour faire le saut entre le salariat et l’entrepreneuriat et encore plus pour être un entrepreneur à succès! Il faut une motivation plus profonde, authentique si vous voulez que ça marche et surtout que ça dure! C’est en vous et à travers vos passions, votre but, vos compétences que vous trouverez ce dont vous avez besoin. Alors, comment préparer ce « mouv » pour passer de salarié a créateur de rêve? Voici les principaux éléments qui reviennent sur la table lorsque nous discutons avec les divers entrepreneurs et les coworkers membres de notre espace

 

coworking à Québec!

C’est l’heure d’entreprendre, embarquons donc pour les montagnes russes! Voici les premiers éléments à mettre en place pour démarrer votre projet et traverser la frontière qui vous fige dans votre zone de confort actuelle.

 

Engagement : Engagez-vous qu’il disait! Oui, ce n’est pas si simple d’entreprendre alors il faut s’engager! Faites la liste de tous les petits plaisirs non productifs qu’il va falloir réduire ou éliminer de votre vie actuelle : interminables séries Netflix, console de jeux, les soirées arrosées quotidiennes… et bien d’autres iront direct à la poubelle. C’est le temps de faire votre liste et de visualiser clairement le temps que vous allez vous dégager pour votre projet! Planifiez aussi le temps famille, amis, travail… tout sera plus clair. Signez-vous un contrat pour respecter vos engagements!

 

Forces et compétences / faiblesses : encore une petite liste. Mettez sur papier vos forces et compétences et surtout celles qui vous animent. Vous devez pousser l’introspection au maximum pour découvrir les compétences que vous aimez utiliser. Ce sont celles que vous vous retrouvez parfois à utiliser de manière inconsciente et pour lesquelles vous avez développé une expertise… Vous les utilisez souvent naturellement, sans que cela ne puise votre énergie. C’est le « Do what you love!». Cela vous donnera l’info sur les ressources dont vous disposerez mais aussi vous permettra de savoir de quoi vous allez avoir besoin plus tard…

 

Validation de votre idée : Tout le monde a des idées, et souvent nous avons l’impression que la nôtre est la meilleure… pour le savoir présentez-là à votre entourage. « Pitchez » là sans crainte, allez chercher un maximum d’avis et de feedback, et surtout, cherchez à voir si elle est achetable! C’est simple, après en avoir parlé, proposez votre produit ou service pour un prix X que vous aurez déterminé comme un prix de vente d’amis… si les gens sont prêts à payer pour l’avoir ça fera la différence entre une très bonne idée et une idée à succès. C’est un petit test en plus, mais il a tout à fait sa place à ce stade. Trop souvent les gens sont emballés par notre idée …mais sont-ils prêt à payer pour l’avoir?

 

Gary Vaynerchuk passe son temps à nous le dire :  « F&?$%N execute your idea! »

Passez à l’action, posez des gestes concrets pour votre projet. Commencez comme vous le voulez mais commencez votre idée entrepreneuriale. Toutes les idées à succès qui fonctionnent aujourd’hui ont été exécutées! Donc il faut y’aller pour savoir si la vôtre en fera partie. Pointez votre focus sur l’idée qui vous allume le plus et foncez! Proposez votre service, un prototype de votre produit…bref action, action!

 

Le feedback : tout le monde est familier avec le terme. Mais il faut l’appliquer constamment et ne jamais l’oublier. Que ce soit pour un service ou un produit prototype, allez le vendre à votre clientèle cible. Si c’est OK, demandez un feedback, si ce n’est PAS OK demandez un feedback! Le feedback c’est votre future relation sociale avec vos utilisateurs. C’est toujours flatteur de demander leur avis aux utilisateurs pour des améliorations et à terme vous gagnerez sans doute leur engagement! Vous en apprendrez sur leurs besoins, problématiques, ce qu’ils aiment ou non chez la concurrence… un paquet d’informations qui sera la base de la fidélisation à votre projet!

 

SMART little goals = SMART project

Fixez-vous les bons objectifs pour vous aligner directement sur le bon CAP. Faites une petite recherche google sur l’acronyme SMART pour mieux comprendre ce qu’est un objectif SMART et utilisez cette technique pour fixer les vôtres. Une chose est certaine, vos objectifs doivent être précis, motivants et atteignables. C’est la bonne manière pour réussir à passer au travers des différents défis et étapes de votre projet sans frapper de mur. Votre projet sera la somme de tous ces sous-objectifs atteints et dépassés et à chaque étape passée vous en ressortez plus grand. Divisez donc vos objectifs en plusieurs car il n’y a rien de pire que de se fixer un défi trop gros et de le manquer!

 

Entourage : inspirez-vous des entrepreneurs à succès autour de vous ou qui font la une dans votre ville, quartier … tenez-vous avec des personnes qui ont la même vision entrepreneuriale que vous, qui ont les mêmes rêves de créativité, de liberté, car ces personnes positives à l’entrepreneuriat vont vous motiver et apporter de l’eau à votre moulin! Les personnes négatives, parfois décrites comme toxiques, vont drainer votre motivation et vous faire voir uniquement le côté insécurisant, voir inutile de votre projet. Allez-baigner dans le monde entrepreneurial! Le coworking est une très bonne astuce pour plonger dans ce monde 😉

 

Déjà les ressources : oui, même si votre projet n’est pas encore lancé, il faut commencer à visualiser et mettre les morceaux en place. Commencer à chercher les bonnes ressources qui pourront se joindre à votre idée, qui vont compléter vos compétences et n’oubliez surtout pas le point le plus important : trouver les personnes avec un FIT pour votre projet…quel que soit leur rôle (futurs employés, partenaires, stagiaires…). Il faut qu’ils adhèrent à votre projet pour pouvoir y travailler avec passion…

 

Inspirez-vous, c’est ok, mais surtout CRÉEZ!

Encore salarié, quel que soit votre domaine, inspirez-vous de ce qui se fait chez votre employeur mais cherchez à faire mieux, à améliorer, à créer un nouveau modèle de projet, un nouveau style. Ne copiez surtout pas (encore moins s’il y’a des clauses dans votre contrat ;). À la place trouvez votre style, soyez authentiques c’est ce qui va permettre de vous transcender et de vous démarquer.

Jump, Jump! La transition se prépare depuis un certain temps maintenant, malgré tout il faut viser juste pour plonger au bon moment, mais une chose est sure, ce n’est jamais facile. Même si vous passez un an à vous préparer, vous ne serez jamais prêt à 100%! Vous-seul pourrez savoir le meilleur timing pour commencer votre projet. Il y’a autant de manière de débuter son rêve que d’entrepreneurs sur cette planète! Creusez bien la question en fonction de votre configuration familiale etc., sans trop réfléchir non-plus! Quand faut y’aller! Faut y’aller.

 

 

Engagez-vous, pour vous, pour votre futur, pour l’avenir car les débuts et votre quotidien court terme seront plutôt "rock’n’roll"! Vous entreprenez votre projet et c'est souvent la quête d’une vie! Préparez au mieux votre transition et dites vous bien que si d'autres l'ont fait, vous pouvez aussi le faire!

N’oubliez jamais de ramener vos décisions à votre motivation initiale, le "Why" que nous présente si bien Simon Sinek, devra toujours être l’axe central de votre projet qui va se métamorphoser tous les jours! Bonne route et surtout prenez du plaisir sur le chemin de votre aventure!

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload